2022 voit de multiples changements concernant les mutuelles santé.

La promulgation de la loi Macron dite 100 % santé permet aux séniors de disposer d’un contrat visant à supprimer le reste à charge (dit « RAC 0 ») sur un ensemble de soins identifiés. Ceux-ci font l’objet d’un protocole en matière dentaires, d’optique et d’audition. Concrètement le panier du RAC 0 doit proposer un choix de 17 montures à un prix inférieur ou égal à 30 euros avec des verres pour tous les types de troubles visuels. En matière dentaire, il prévoit le remboursement des couronnes céramiques ou céramo-métalliques sur les dents visibles, des inlay-core et couronnes pour les prémolaires, des bridges céramo-métalliques ou encore des prothèses amovibles en résine. Enfin, pour l’audition tous les types de prothèses auditives sont concernés avec douze canaux de réglage, quatre ans de garantie et six mois d’essai compris. 

Autre changement important, la possibilité désormais ouverte de résilier sans frais le contrat santé à tout moment au terme d’une année d’adhésion et ce sans attendre la date d’échéance. En outre les clauses des contrats complémentaire santé devront être plus lisibles et mieux expliquées. 

Des garanties sont par ailleurs ajoutées aux contrats des complémentaires santé avec la prise en charge dans certaines conditions des séances chez des psychologues libéraux (et non plus seulement dans les centres médico-psychologiques) à hauteur de 40 euros la première séance et 30 euros pour les sept suivantes. 
Enfin l’Etat met la main à la poche pour aider à hauteur de 15 euros les fonctionnaires (fonction publique d’Etat et hospitalière) qui souscrivent une complémentaire santé. 

L’ensemble de ces mesures vise une meilleure couverture santé même si certains remboursements (verres complexes en optique par exemple) restent l’apanage de formules complémentaires haut de gamme.