Femme mettant son rouge à lèvres en voitureLa parité homme-femme, qui n’est pas toujours appliquée pour les salaires, evient obligatoire pour les assurances car exigée par la cours de justice de l’Union Européenne va conduire les assureurs à revoir l’ensemble de leurs contrats. Tous les domaines sont concernés, la santé, l’automobile, ou encore l’assurance-vie, et les femmes vont devoir payer plus cher.

L’image de la femme plus préoccupée par son rouge à lèvre que le rouge du feu de signalisation, c’est le cliché des femmes distraites et maladroites au volant de leur voiture. Dans l’immaginaire collectif, ou celui des hommes, les femmes conduiraient moins bien. Mais en fait les chiffres sont là. Plus prudentes, plus responsables, les femmes ont trois fois moins de risque d’être tuées au volant. Résultat, depuis toujours, les assureurs faisaient payer les femmes moins cher.

Exemple le plus flagrant, pour les assurances auto, en moyenne, une femme paye aujourd’hui 17% moins cher. Et pour les jeunes conductrices, jusqu’à 36% de moins comparé à un jeune conducteur. Une pratique discriminatoire a dit la Cours de Justice Européenne. Au nom de l’égalité, les femmes vont payer plus cher.

Pour les assureurs, c’est une décision injustifiée. « C’est loin, un peu le principe de la discrimination. A partir du moment où il y a des faits objectifs, statistiquement prouvés, qui montrerait qu’il y a des différences les uns et les autres. Il me semble pas discriminant de les prendre en compte dans le tarif de l’assurance »

Une révolution pour les assureurs qui aura d’autres conséquences, sur l’Assurance Santé par exemple, jusqu’à présent une femme payait plus à cause du risque lié à la maternité. Dès 2012, la différence pourrait être là aussi gommée, et les tarifs rééquilibrés.