L’exercice physique bientôt prescrit en ordonnance

Salle de sportLa très sérieuse académie de médecine préconise une prescription sur ordonnance de l’exercice physique. En effet une étude a montré que rembourser les activités sportives reviendraient moins cher à la sécurité sociale. Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer, alors faudrait-il aller jusqu’à les rembourser comme pour des médicaments ?

Le sport c’est bon pour les muscles, le cœur, les os, le système nerveux, et même pour le fonctionnement des neurones. Pratiquer une activité physique est efficace contre l’obésité, l’hypertension et même pour éviter les récidives après un cancer. Alors pour améliorer la santé des français, l’Académie de médecine propose qu’un généraliste puisse, au même titre que les antibiotiques ou les antidépresseurs, prescrire du sport sur ordonnance. Il devra alors préciser sa nature, son intensité, la durée, la fréquence des séances, et les contrôles médicaux nécessaires.

« En début de pathologie il y a manifestement un bénéfice de l’exercice physique, chez les diabétiques et chez les obèses il est connu depuis fort longtemps que faire un peu d’exercice physique normalise les paramètres sanguins et par voie de conséquence arrête dans une certaine mesure la progression de la maladie »

Pr Jean-Marie Bourre – Membre de l’Académie Nationale de Médecine

L’intérêt financier serait évident pour la société car si l’on finance l’activité sportive à hauteur de 150 € pour 10% des malades, la sécurité sociale pourrait économiser jusqu’à 56,2 millions d’euros par an. Concernant les mutuelles, bon nombre d’entre elles finances déjà des activités sportives pour les maladies chroniques.

1 commentaire

  1. René H. dit :

    Certains médecins généralistes estiment même que c’est une bonne idée pour remplacer les tranquillisants car quand on fait du sport on sécrète des endorphines, et les endorphines calment et détendent, donc ça pourrait peut-être éviter de prescrire plus de tranquillisants.

Laisser un commentaire