Faut-il souscrire à la Garantie accident de la vie ?

Chaque année en France on compte plus de 11 millions d’accident de la vie quotidienne et domestique, des accidents où bien souvent la personne se blesse seule. Dans le cas où vous vous blessez en cuisine ou vous réparez votre toit et tombez de l’échelle, la Garantie des Accidents de la Vie peut intervenir et vous indemniser même s’il n’y a pas de responsables.

Quelles sont les conditions d’indemnisation ?

Un contrat de garantie des accidents de la vie peut couvrir son souscripteur ou la famille (conjoint et enfants). Il y a des contrats qui interviennent à partir de 10 % d’invalidité, et des contrats qui interviennent à partir de 30 % d’invalidité. Plus le seuil d’invalidité est faible plus le contrat sera cher.
Par exemple pour un contrat familial il faut compter entre 200€ et 300€ par an.
L’indemnisation est parfois fixé à l’avance mais pour certains contrats, tout dépend de la situation, de la gravité de l’accident, de la situation matérielle qui faut compenser. L’assureur va verser une indemnité en fonction de chaque situation.

En plus de cette indemnisation, le contrat peut proposer tout un panel de services d’assistance à la personne, elle peut intervenir pour mettre en oeuvre la garde des enfants.
Si l’accident entraîne le décès de la victime à ce moment-là la GAV verse aux proches un capital pour compenser les préjudices financiers et moraux que représente la disparition du parent.
Sont donc couverts les accidents de la vie privée mais il faut être vigilant sur les conditions d’indemnisation notamment les exclusions et plafonds de garantie prévue par le contrat.

En résumé la garantie accident de la vie protège le souscripteur et ses proches. Vous êtes couverts même si vous êtes seuls responsables mais attention il existe des cas où la garantie ne fonctionne pas !

Laisser un commentaire