Cumuler les assurances peut couter très cher

Calcule des contratsSi l’on demande à un particulier combien il paie chaque année pour ses contrats d’assurance, il ne saura pas répondre précisément. Prenons comme exemple une mère de famille qui fait le point sur ses contrats d’assurance. Sur l’année elle constate 820€ pour l’assurance auto, 262€ pour l’assurance habitation, 20€ pour l’assurance scolaire, 427€ pour le scooter, et 503€ d’assurance santé pour elle et son époux. Elle se retrouve alors à 2635€ annuel pour l’ensemble des assurances. On prend alors conscience du poids financier d’un contrat d’assurance.

En moyenne une famille avec deux enfants souscrit des contrats pour la maison, la santé et deux voitures, soit 2860€ par an. Ce qui représente près de 10% des revenus des ménages. Ces coûts sont dénoncés par des associations de consommateurs, qui ont constaté par exemple que l’habitation et la complémentaire santé ont augmenté deux fois plus vite que l’inflation !

portable casseUne autre raison est que très souvent les particuliers multiplient les garanties (assurance santé animaux, fuites d’eau, ou encore mobile), et l’on est souvent déçu. Notamment pour l’assurance mobile, très souvent des consommateurs sont surpris des conséquences lorsqu’ils cassent leur portable en le laissant tomber. Pour la plupart des assureurs, il est impossible d’obtenir le moindre remboursement pour la raison que seule la casse provoquée par un tier est prise en charge, une condition rédigée dans le contrat, mais comme beaucoup on ne lit pas lors de la signature. Le consommateur se considère alors comme victime d’une arnaque, surtout lorsque la facture finale tient compte du prix de l’assurance versée et du coût du nouveau portable !

Pour ce type d’assurance, les litiges sont en forte augmentation. Le magazine « Que choisir » recommande d’étudier la concurrence et ne ne pas signer tout de suite sur place, car très souvent une petite assurance peut être souscrite 10 ou 15 jours après l’achat de l’objet, donc ce n’est pas la peine de se précipiter.

Autre conseil, attention à ne pas payer deux fois pour la même garantie. Par exemple la multirisque habitation couvre souvent l’assurance scolaire. Faire le ménage de ses contrats peut réserver de bonnes surprises.

Laisser un commentaire